” Le véritable amour est comme le pain il lui faut les bons ingrédients, de la chaleur et un peu de magie pour s’épanouir ” – Jodi Picoult

Il est 7h34 du matin. La maison est calme, les premiers rayons du soleil la réchauffent tranquillement, et une odeur commence à embaumer la cuisine. C’est familler, ça vous picote les papilles et embaume votre réveil. Cette odeur, c’est celle du pain qui cuit majestueusement dans le four, jour après jour au Moulin Bleu.

Ici, le pain est une activité à part entière. Dans notre grand calendrier des tâches, sa confection et sa cuisson sont très convoitées ! On en mange 3 à 5 kilos par jour en moyenne et il prend une place de choix dans notre régime. C’est le pain de l’amour, le pain pétri entre des mains tantôt novices, tantôt expertes, le pain qui prend son temps pour gonfler, rempli de tout son levain.

D’abord le levain donc. Un petit pot qui mijote de toutes ses levures et bactéries lactiques. C’est une grande famille, une communauté de micro-organismes qui produisent le miracle d’une levée réussie. Dès qu’un pain est fini, un levain est déjà prêt pour le prochain.

Ensuite, la farine.
De grands sacs arrivent régulièrement au Moulin, commandés à la ferme des villettes, à côté de chez-nous. Cette farine d’épeautre complète à le goût de l’histoire de nos aînés. Elle raconte comment les céréales, bien cultivés, ont pu nourrir les générations passées. Elle est brune, fine et sèche. Rien à voir avec nos farines blanches habituelles en somme.

Et puis le mélange simple mais redoutablement évident de l’eau, du levain et de la farine. Dans de grands saladiers que l’on réutilise d’un pain à l’autre, nous pétrissons avec joie cette alchimie qui bientôt se métamorphosera en de belles boules bien gonflées. On y jette quelques noisettes, noix ou graines, et le tour est joué. 3h à 12h plus tard, le pain est prêt à être façonné, reposé à nouveau vingt minutes, et enfourné.

C’est une autre personne qui prendra à cœur d’enfourner le pain . Le matin, très tôt, ou le soir, tout dépendra du moment de sa confection

La recette pour 1 kg de pain

La pâte
– Mettre 1kg de farine dans un saladier avec 28gr de sel
– Dans un récipient, verser 625ml d’eau et une bonne louche de levain que vous aurez préparé en amont.
– Malaxez le tout, avec votre cuillère puis vos mains, jusqu’à obtenir une pâte qui soit collante mais pas trop. Vous pouvez y ajouter des ingrédients bonus (raisins, noix…)

 

 

Le façonnage et la cuisson
– Laissez reposer 5h à 10h votre pain dans une chaleur ambiante (au dessus de 20°C minimum)
– Quand le pain est bien gonflé (il aura doublé voir triplé de volume), sortez-le avec une spatule délicatement pour ne pas endommager sa levée.
– Pour le façonner, il faut rentrer la pâte à l’intérieur d’elle-même jusqu’à ce que ça se déchire un peu sur le haut.
– Enfin, farinez et huilez le plat de votre convenance et enfournez le tout à 225° (four que vous aurez préchauffez bien sûr) pendant 90min

Le levain